• Ambre Petitcolas

La Bible des Sextoys #6

Dernière mise à jour : 12 nov. 2020

Pour continuer sur nos adorables intérieurs, aujourd'hui nous abordons un gros sujet : les toys pour la stimulation anale !

Grand fantasme ou peur panique, tout ce qui allie l’anus à quelque chose de sexuel a toujours fait couler beaucoup d’encre. En effet, les « jeux anaux » (ce que c’est moche comme mot quand même), ou mieux : les amusements du fondement (c’est pas mieux…), quand ils sont bien faits, peuvent être une grande source de plaisir, pour le/la donneur.se.x comme pour le/la receveur.se.x.


Mais attention ! Il y a quelques préceptes pour que vos batifolages au pays de l’anal se passent bien !


Premier précepte : Du consentement, tu t'assureras


On peut souvent se sentir un peu forcé.e.x quand on en vient à cette conversation avec un.e.x partenaire. Mais même si la personne en face de vous en parle avec envie et que vous avez envie de lui faire plaisir… Eh bien assurez-vous de le vouloir réellement, et inversement si vous êtes l'initiateur.rice.x ! L’anal, comme toutes les pratiques, n’est pas à prendre à la légère en matière de consentement, et si vous y allez reculons, c'est le meilleur moyen pour que ça tourne à la catastrophe. Alors assumez vos envies et vos limites !

Si vous êtes vous-même curieux.se d’explorer cette zone chez vous, commencez par l’explorer quand vous êtes seul.e.x ! Sans la pression de la présence de quelqu’un, vous aurez donc tout le temps de vous familiariser avec cette anatomie dont vous n’avez peut-être pas l’habitude ! Et en parlant d’anatomie…


Deuxième précepte : Tes sphincters, tu connaîtras


Il est important d’être au fait de l’anatomie de son anus ! En effet, cette zone est séparée du monde extérieur par deux sphincters. Le premier (celui que l'on voit) repousse tout ce qui essaye d’entrer, et le deuxième (quelques centimètres après) aspire tout ce qui passe par lui ! Un peu comme deux portes, une qu’on tire et l’autre qu’on pousse, si vous voulez… Bon ! Eh bien ce qu’il faut surtout savoir sur ces deux portes, c’est qu’une fois la première passée, tout et n’importe quoi peut se retrouver aspiré dans vos entrailles… Qui, contrairement à votre vagin, n’ont pas vraiment de « fin » à proprement parler… Il serait donc fâcheux de terminer votre première masturbation anale à l’hôpital. Pour résumer, ce que je veux dire par là c'est : faites attention à ce que vous y insérez.

Pour un jeu anal, il vous faut donc un toy avec une base large, qui lui permettra de se loger tranquillement dans votre anus tout en restant bloqué par l'extérieur, pour que vous puissiez le manipuler en toute sécurité et, le moment venu… Le retirer. Si vous n’êtes pas sûr.e.x de la possibilité d’utiliser tel ou tel toy en anal, n’hésitez pas à demander à votre marchand de sextoys ou à votre éducateur.rice.x sexuel.le.x favori… Ou dans le doute, de ne pas les utiliser dans cette situation. Mieux vaut prévenir que guérir !


Si vous êtes là le jour de la publication, vous pouvez aller tester vos compétences d'identification de toy anal dans la story de @fruitdesfendus sur instagram !


Troisième précepte : Du lubrifiant, tu abuseras


Un autre point anatomie, un anus n’est pas un vagin ! Ça parait évident dit comme ça, mais il est important de rappeler que, du coup, ça ne sert à rien d’avoir les mêmes attentes pour un anus que pour un vagin. D’ailleurs, n’ayez d’attente pour aucune partie du corps des gens, c’est pas cool, et elles sont toutes différentes. Soyez curieux.ses et bienveillant.es.x !

Mais bon, je m’éloigne. Ce que je voulais vous dire c’est : un anus ne se lubrifie pas tout seul ! Il est donc très important de toujours utiliser du lubrifiant avant de pénétrer un anus avec quoi que ce soit, et d’en rajouter autant qu’il en faudra pendant la pénétration pour rendre l’expérience agréable.


Aussi, dois-je vous répéter la règle d’or du lubrifiant ? Quand vous pensez en avoir mis assez, remettez-en !

Il n’y a jamais trop de lubrifiant.


Quatrième précepte : Le turbosexe, tu éviteras


Contrairement à l’athlétisme, l’anal n’est pas une discipline olympique. Vous avez tout votre temps, alors n'hésitez pas à tourner autour du pot. Avec votre langue, vos doigts... La pénétration, comme toujours, n'est pas une obligation. Et quand bien même c'est votre but, si vous ne réussissez pas du premier coup ce n’est pas grave, et même si au bout du sixième coup c’est toujours pas ça, ne vous découragez pas ! Cette zone peut prendre du temps à s’acclimater à la stimulation et est pleine de nouvelles sensations, alors surtout prenez votre temps, allez-y doucement, ne vous mettez pas la pression et ne mettez pas la pression à votre partenaire. Faites-le parce que vous le voulez vraiment et surtout, si vous ressentez ne serait-ce qu’un tout petit peu de douleur, ralentissez !

Évitez de vous tourner vers les gels « anal relax » ou « easy anal », que je ne vous recommanderais jamais. Pendant le sexe, les douleurs sont aussi là pour vous signifier que quelque chose ne va pas et que vous devez ralentir, ou arrêter et refaire un plan d'attaque !

Écoutez votre corps et celui de votre partenaire, et pensez à bien communiquer. Le sexe est censé être une source de plaisir et d’amusement, et le plaisir anal ne coupe pas à cette règle. Le secret est de faire monter l’excitation jusqu'à ce que ça rentre tout seul alors, comme Erika Moen, l’autrice et illustratrice de Oh Joy, Sex Toy !, nous le disait si bien avec sa métaphore des escargots de la sodomie… Allez-y doucement et communiquez !



Dernier précepte : Du caca, tu ne te défieras pas


Eh oui, comme toujours, le meilleur pour la fin ! Vous me connaissez, je mets souvent les pieds dans le plat, et aujourd’hui ne déroge pas à la règle. Les excréments sont un sujet incontournable qui fait partie de la question de l’anal parce que… Ben ça en est la place forte quoi, et beaucoup de gens qui ont envie de donner ou de recevoir de l’anal ne le font pas parce qu'ils en ont peur. Je ne suis pas ici pour vous donner une solution miracle, mais seulement pour vous dire… Il y en aura. Il y aura du caca. C’est incontournable ! Mais rassurez-vous : il n’y en aura pas à chaque fois, et il n’y en aura certainement pas des tonnes. Mais si vous vous retrouvez avec un tout petit peu de marron sur les draps ou ailleurs, ne paniquez pas. Ça veut seulement dire que vous êtes au bon endroit !

Plus sérieusement, l’important c’est d’avoir de la bienveillance pour votre corps et le corps de l’autre. C’est du caca, c’est naturel, tout va bien.

Cependant : si ce sujet vous gêne, vous pouvez toujours vous faire un petit lavement avec une poire à lavement classique trouvable aisément en sex shop, ou attendre d’être allé.e à la selle avant de tenter quoi que ce soit ! Mais attention avec les lavements : n’en faites pas à outrance, cela pourrait avoir des effets indésirables sur votre corps sur le long terme. Sinon, protégez-vous ! Gants en latex, digue dentaire pour l’anulingus, préservatifs sur votre organe génital ou sur les sextoys que vous prévoyez d’utiliser… Et si vous avez peur des odeurs, l’huile de coco (bio, évidemment) est votre amie ! Elle neutralise les odeurs qui pourraient déranger et est un excellent lubrifiant naturel ! Attention cependant, si vous utiliser des gants, une digue ou des préservatifs, l’huile de coco les endommagera, voire même les fera se déchirer. Préférez alors un lubrifiant neutre à base d’eau, ou même de silicone (recommandés pour les jeux anaux car ils glissent plus et plus longtemps que ceux à base d’eau). Et si vous en avez vraiment envie… Lancez-vous ! Renseignez-vous, essayez sur vous-même, parlez-en à votre/vos partenaire(s)… Vous pourriez avoir des surprises !

Bon, maintenant que vous êtes calé.e.s.x et bien échauffé.e.s.x, on va pouvoir se lancer dans les vraies festivités !


Les différents types de sextoys anaux :


- Le plug « classique » : celui que vous voyez partout ! Il existe de pleins de matériaux et de tailles différentes, il faut l’essayer pour l’adopter, alors suivez vos envies et fantasmes ! Vous pourrez le faire bouger légèrement avec une main libre ou le laisser en place pendant une masturbation, un rapport sexuel... Il est également votre ami pour vous préparer à des jeux anaux plus avancés, notamment avec des sets qui proposent plusieurs tailles ou des toys gonflables qui vous permettent d’y aller progressivement sans risquer une insertion compliquée dès le début.


- Le chapelet : Plus rare, c’est un des toys anaux les plus doux ! Idéal pour se familiariser au plaisir anal, il est composé d’une série de « perles » de même taille ou dont la taille évolue progressivement. Vous pouvez ainsi y aller à votre rythme et tester la température de l’eau avant de vous lancer pour une navigation en eaux troubles ! Il peut se trouver sous forme de plug d’un bloc où chaque étage est un peu plus conséquent que le précédent, ou sous forme de chaine souple sertie de perles. Ce toy est généralement recommandé pour les débutant.e.s.x, afin d’expérimenter et de comprendre ce qui leur plait sans pour autant avoir les yeux plus grands que le cul.


- Le plug vibrant : comme son acolyte « classique », mais avec ce petit truc en plus ! Acheter un plug vibrant, si vous en avez le budget, peut être un bon investissement car vous pouvez vous y habituer sans vibrations au début, puis rajouter cette sensation nouvelle quand vous serez plus chevronné.e.x.

Petit tip : Si votre plug (ou tout autre toy) est évidé à la base, vous pouvez aisément le transformer en toy vibrant grâce à un bullet et un peu de lubrifiant !

- Le « bijou anal » : entre les plugs avec des strass à la base et ceux qui vous affublent d’une petite queue de renard, le plug anal peut aussi être une excellente manière d’explorer l'esthétique ou le fetish play ! Attention cependant, c’est le genre de plug qu’on peut être tenté d’acheter sur wish pour faire quelques économies… Pour être honnête, vous faites bien ce que vous voulez mais... N'ACHETEZ JAMAIS VOS TOYS SUR WISH. Ils sont généralement moins chers, mais aussi de très mauvaise qualité ou dans des matériaux douteux, et peuvent être dangereux. Alors rendez vous service et rendez service à votre corps chéri, choisissez plutôt un site spécialisé là-dedans. On vous y proposera des prix avantageux par rapport à ce que vous pourrez trouver en sex shop et ils offrent un service de livraison très discret.


- Le stimulateur prostatique : mention spéciale pour les détenteurs de prostate ! Si un plug classique sera déjà très bien pour vous, le stimulateur prostatique a généralement une forme optimisée pour vous envoyer au septième ciel. La version classique, moins impressionnante, est généralement ce que je conseillerais pour personne à prostate pour débuter ; mais la version vibrante, son grand-frère hyper baraque, bien que plus impressionnante, vaudra sûrement le coup si vous êtes un peu plus expérimenté.e.x. Ce toy est généralement fait pour rester en place pendant un rapport sexuel ou un jeu sexuel avec ou sans partenaire(s), et il décuplera vos sensations… Si il ne vous en fait pas découvrir de nouvelles !


La Sélection du Jour :




Les Booty Call de Satisfyer

Tout silicone

14,95€

Petits, colorés, passent-partout... Ce trio de plug adorables est parfait pour les débutants qui ont aussi envie de mettre de la couleur dans leur vie !






Le Smile Bowler de You2Toys

Tout silicone

25€

Chapelet progressif en silicone, avec un petit crochet au bout pour le retirer doucement en guise de jeu sexuel ! Comme je disais plus haut, le plus doux, le plus beau, celui qui vous fera aimer être débutant.e.x




Une fois de plus, Fun Factory régale ! Entre son Plug Bootie, son B-Ball, son Duke et son Bootie Ring, il y en a pour tous les goûts et tous les budgets !

Le Plug Bootie : le Small est à 20€, le Medium à 25€ et le Large à 30€.

Les multiples tailles vous permettent de trouver votre bonheur que vous soyez débutant.e.x ou plus habitué.e.x ! La forme de la base est très douce et se glisse entre vos fesses avec un grand confort.

Le B-Ball : le Uno est à 30€ et le Duo à 35€.

Agrémenté d’un (ou deux) poids à l’intérieur, il bouge et réagit à tous vos mouvements, pour un plaisir décuplé… Sans les mains ! Uno est un bon toy pour débutant.e.s.x, et Duo pour les amateur.ices.x de sensations un peu plus fortes !


Le Duke : fans de The Big Lebowsky, celui-ci est pour vous !

Un peu impressionnant au premier abord, ce stimulateur de prostate interne, externe et vibrant sera vite votre atout prostate préféré. Il est disponible à 65€, un prix très raisonnable pour un toy vibrant et rechargeable. C’est grâce à sa base évidée dans laquelle vous pouvez insérer (ou non) un bullet qui, évidemment, est fourni avec. Vous pourrez donc profiter de ce toy, mais aussi d’un bullet vibrant rechargeable inclut dans le prix, ce qui vous fait deux toys en un ! Je vous avais bien dit : votre futur préféré.


Le Bootie Ring : alliant cock ring et stimulateur prostatique, Fun Factory nous sort le combo gagnant du toy anal pour personnes à pénis ! Pour 35€, ce toy peut arriver juste après l’achat de votre premier plug et/ou de votre premier cock ring si vous les avez adopté, et croyez moi... Vous allez l'adorer. Fun Factory a également une page entièrement dédiée à ses toys anaux, où iels listent également tous les dildos et/ou vibros qui sont safes pour une pénétration anale. Ça vaut le coup d’aller y faire un tour, pour se rendre compte de la multiplicité des possibilités !

Pure Plug de Njoy

Métal

le Small est à 80€, le Large à 100€ et le 2.0 à 129€

En toute simplicité, il a été qualifié par Erika Moen de « sublime ». Le prix peut peut être vous refroidir, mais c’est parce qu’il est en métal chirurgical plein ! Cela veut donc dire qu’il pèse 310 grammes… Difficile à ignorer quand on le porte ! Son poids est un atout de choix, car vous le sentirez à chaque mouvement que vous ferez ; pendant un acte sexuel, ou pendant que vous faites le ménage par exemple… De plus, il est sensible aux températures pour des jeux de sensations. Et cerise sur le gâteau, il vous sera livré dans un petit coffret, comme un beau bijou… Un incontournable pour quelqu’un.e.x qui est versé.e.x dans les plaisirs anaux !

Le Edge de Lovense

98€

Il s’agit d’un stimulateur prostatique, pour tous nos ami.e.s.x à prostate ! Une partie s’insère pour une stimulation interne, et une autre reste dehors contre le périnée pour une stimulation externe. Lovense est une marque très connue pour ses jouets connectés à vos smartphones : ils sont tous contrôlables jusqu’à 6 mètres avec le bluetooth, et à une distance illimitée avec le wifi. Celui-ci est également activable grâce au bruit, et ses vibrations peuvent par exemple suivre une musique ! En plus de ces fonctions, il est également le premier stimulateur prostatique à être réglable : il est donc totalement adaptable à votre anatomie !


Le Helyx Sin Trident de Aneros

69,90€

Ok, Aneros c’est le top du top de la stimulation prostatique, la Rolls Royce du non-vibrant. Leur gamme est très large, avec des stimulateurs de pleins de formes différentes dont les prix vont de 45 à 70€. En silicone rigide, il stimulera votre prostate (en interne) et votre périnée (en externe), de manière très ciblée. L’essayer, c’est l’adopter.

187 vues

Posts récents

Voir tout